Vous êtes dans : Accueil > Exemples d'opérations achevées > Foncier pour développer la biodiversité et gérer les risques naturels et technologiques > Wattrelos - PCUK

Wattrelos - PCUK

Fermé en 1983 et repris à cette date par Rhône Poulenc devenu Rhodia, le site PCUK (Produits Chimiques Ugine Kuhlmann) a connu plusieurs tentatives de reconversion menées avec l’appui des collectivités. Dans les années 90, seule la société Ekinox développe ses activités de recyclage de matériels industriels. Le reste demeure une friche polluée de deux terrils de charrées de chrome, un terril de phosphogypse, deux anciens bassins de décantation et une ancienne zone industrielle. Il est la propriété de Rhodia Chimie, Ekinox, Intercoop et de la ville de Wattrelos.

En 2004, face à ce morcellement de propriété, à la multiplicité des acteurs et pour permettre un déroulement homogène de la mise en œuvre de son projet, la Métropole Européenne de Lille (MEL, anciennement LMCU) demande à l’EPF Nord-Pas de Calais d'être "l'ensemblier" de l’opération de requalification du site, en articulation avec Rhodia Chimie qui reste propriétaire des deux terrils de charrées de chrome.

L'ensemble du site a vocation à devenir un espace naturel ouvert en partie aux visiteurs, en articulation avec les objectifs de remise en navigabilité du canal de Roubaix, dans le cadre du projet "Blue Links".

Pour connaître le détail de cette opération de requalification, téléchargez sa fiche : Wattrelos - PCUK (pdf - 1 015,30 ko)

Haut de page

Le saviez-vous ?

Opérateur du recyclage foncier

L'EPF participe à la transformation des territoires en permettant l'accueil de nouvelles activités sur des fonciers délaissés.

Les autres EPF

Les autres EPF