Vous êtes dans : Accueil > Qui sommes-nous ? > Finances > Nos dépenses

Nos dépenses

Les finances de l’Etablissement sont affectées à quatre grands types de dépenses :

  • L’action foncière constitue l’essentiel des charges de l’établissement (selon les années entre 50 et 85% des dépenses). Ces dépenses se répartissent en deux postes :
    • Les dépenses d’acquisition des biens immobiliers : elles reprennent l’ensemble des dépenses relatives à la négociation et l’achat (études préalables, diagnostics divers, prix du bien, indemnisations des locataires, frais de notaires …).
    • Les coûts de portage : ils sont constitués des frais que l’EPF engage en tant que propriétaire. L’EPF doit notamment veiller à la sécurité des tiers et des biens acquis (assurance et mise en sécurité physique par murage, surveillance par des sociétés spécialisées, confortation…). Il doit également s’acquitter des impôts fonciers et veiller à la propreté des lieux quand ils sont ouverts au public.
  • Les travaux de remise en état des sites engendrent entre 5 et 30% du total des dépenses de l’EPF. En effet, si la collectivité le souhaite, l’EPF requalifie les sites pour transformer le bien immobilier acquis en foncier prêt à l’usage. Souvent précédés d’études environnementales approfondies, les travaux de requalification comprennent notamment démolition, terrassement, dépollution et traitement des déchets.
  • Les dépenses de personnel représentent environ 5% des dépenses.
  • Les autres dépenses concernent les frais de structure, les frais d’études ou de prestations qui ne sont pas affectés à une opération particulière mais concernent l’activité de l’établissement dans son ensemble, les frais financiers, le remboursement de l’emprunt et les dépenses d’investissement.
Haut de page

Le saviez-vous ?

Opérateur du recyclage foncier

L'EPF participe à la transformation des territoires en permettant l'accueil de nouvelles activités sur des fonciers délaissés.

Les autres EPF

Les autres EPF